La PAL !

Autrement dit, la Pile À Lire ; les livres qui sont les suivants sur ma liste. Ceux que j’ai en ma possession ou que j’aurais bientôt et qui, tôt ou tard, finiront chroniqué sur mon blog.
Et vous, quels sont les livres que vous avez envie de lire ?
Répondez dans les commentaires !

Bonne lecture, les chérichoux !

Défi en cours : le Pumpkin Autumn Challenge : lecture de l’automne. Retrouvez tous les détails de mon défi en cours dans cet article !

Je suis en train de lire :

appartement_temoinL’appartement témoin.
Auteur : Tatiana de Rosnay.
Résumé : « C’est avec une grande joie que je vois revivre ce roman, mon tout premier, publié en 1992.
Je n’ai rien voulu changer. Il contient, déjà, toutes mes obsessions. Le secret des appartements, les blessures du passé, le poids du silence. Il est la genèse de Le Voisin, de La Mémoire des Murs, de Elle s’appelait Sarah et de Boomerang. En lui vous découvrirez ma passion pour Mozart et Venise.
Je suis très émue qu’il puisse à nouveau être entre vos mains. »
Pourquoi j’ai eu envie de le lire : Après avoir lu et aimé Boomerang et Café Lowendal, j’ai été heureuse de retrouver ce roman dans ma bibliothèque. L’écriture de Tatiana de Rosnay me plaît, les thèmes qu’elle aborde aussi et je suis très curieuse de découvrir ce roman, qui est son premier. Lire le premier roman d’un auteur que l’on connaît est particulier : on voit les thèmes de prédilection mais aussi tout le travail qui a été accompli, la maturité aussi qu’a pu gagner l’auteur(e). Une expérience fascinante !

meurtre_de_la_falaiseLe meurtre de la falaise.
Auteur : Elizabeth Georges.
Résumé : Le couple le plus célèbre de Scotland Yard n’est pas au meilleur de sa forme. L’inspecteur Lynley est en voyage de noce et Barbara Havers, nez et côtes cassés au cours de sa dernière enquête, se repose dans une petite station balnéaire de l’Essex.
Sa convalescence est de courte durée. La découverte du cadavre d’un jeune Pakistanais l’oblige à reprendre du service. Crime raciste ? Affaire liée à l’homosexualité de la victime ? Dans sa recherche de la vérité, Havers va devoir plonger au coeur de cette communauté orientale si complexe et de si calme apparence.
Avec son intuition, si fichu caractère et sa légendaire absence de diplomatie, Barbara parvient à mettre au jour d’innommables trafics et à vérifier de nouveau que la noirceur de l’homme est sans limite.
Pourquoi j’ai eu envie de le lire : Lynley et Havers … Ca me disait quelque chose. Ce sont les héros d’une série britannique que j’apprécie : Meurtre à l’anglaise. Une série calme et pourtant très intelligente. Qui plus est, j’aime les polars, encore plus quand ils sont britanniques ! Et j’ai entendu de nombreuses critiques positives sur Elizabeth Georges. Alors pourquoi pas !

Je veux lire :

Les-rois-dragonsLes Rois Dragons. L’intégrale.
Auteur : Stephen Deas.
Résumé : Jadis, les dragons dominaient le monde. Mais un jour, les hommes ont découvert un moyen de les asservir, de les réduire à l’état de dociles montures. Les siècles ont passé, les hommes ont prospéré, bâti de puissants royaumes, mais ils ont oublié la nature profonde des créatures qu’ils chevauchent. Il suffirait que l’un d’entre eux prenne conscience de sa puissance et de ce qu’il fut autrefois pour que l’ordre du monde bascule à nouveau …
Pourquoi j’ai eu envie de le lire : de la fantasy. Encore. Eh oui … Je suis incorrigible. Et j’ai aussi une grande fascination pour les dragons. Sans compter que plusieurs de mes ami(e)s m’en ont parlé en bien, comme d’une saga riche et complexe avec un univers très important. Rien de tel pour me tenter !

marchand_de_brugesLe marchand de Bruges.
Auteure : Dorothy Dunnett.
Résumé : En 1460, Bruges est une cité commerciale en plein essor. Claes, un jeune bâtard recueilli par les Charetty et apprenti dans la teinturerie familiale, va jouer de tous ses pouvoirs de séduction, d’ambition et d’intelligence pour s’élever dans la société. S’initiant aux affaires, il va épouser sa patronne et faire fructifier son entreprise. Où s’arrêtera l’ascension de Claes qui rencontre les personnages les plus influents de son temps, et en impose aux banquiers florentins et aux marchands de Venise ?
Pourquoi j’ai eu envie de le lire : Le résumé a l’air un peu cynique non ? Un côté critique de l’ambition, qui n’est pas sans rappeler du Zola ; le tout ancré dans une société et une période de l’histoire que je connais finalement assez mal ; pourquoi pas !

pernelle_nicolas_flamelPernelle et Nicolas Flamel.
Auteure : Janine Durrens.
Lecture au programme du Pumpkin Autumn Challenge.
Résumé : 1345, Sarlat. Un tremblement de terre fait fuir tous les habitants hors de la ville. Dans la panique générale, Pernelle, fillette de 10 ans, est enlevé pour être placée dans une institution qui éduque les jeunes filles afin de les vendre à de riches seigneurs. Ainsi, Pernelle est achetée quelques années plus tard par Aymerigot Marchès, un homme cruel et violent. Refusant ce sombre destin, elle décide de s’enfuir. Un long et dangereux périple l’attend jusqu’à Paris, à travers des régions infestées de brigands, où elle connaîtra des amours tumultueuses.
Pernelle fait alors la connaissance du célèbre alchimiste Nicolas Flamel. Cette rencontre bouleversera à jamais sa vie …
Formant désormais avec son mari le couple d’Occident, dame Pernelle aidera Nicolas à accomplir la quête du Grand Oeuvre permettant de transformer le métal en or mais aussi de découvrir la vérité sur les mystères de la destinée humaine …
Pourquoi j’ai eu envie de le lire : c’est une sacré épopée qui se profile avec l’histoire d’une fille qui se bat pour survivre et qui construit sa vie. Le tout dans une époque bercé par la religion et l’ésotérisme, l’alchimie et bien d’autres disciplines qui nous paraissent étranges aujourd’hui. 

Artemis_Fowl_6Artemis Fowl, T6 : Le Paradoxe du Temps.
Auteur : Eoin Colfer.
Résumé : Nom : Fowl
Prénom : Artémis
Signes Particuliers : une intelligence redoutable et redoutée, spécialiste en entreprises délictueuses.
Trolls, gobelins, fées maléfiques … Artémis croit avoir déjà affronté les plus grand dangers. Mais sa mère tombe gravement malade. Pour trouver l’antidote qui la sauvera, il faut remonter le temps … Dans ce voyage d’un péril extrême, Artémis rencontre son pire ennemi. Et son pire ennemi, c’est lui !
Pourquoi j’ai eu envie de le lire : J’ai toujours aimé la saga Artémis Fowl, que je trouve bien travaillé, drôle et très bien raconté. Les personnages sont super intéressants et l’évolution très lente de chacun laisse au lecteur le temps d’appréhender tout le temps qui s’écoule entre chaque livre. Bref, lire la suite de cette saga s’avère indispensable !

au_nom_de_tous_les_miensAu nom de tous les miens
Auteur : Martin Gray
Résumé : Du ghetto de Varsovie au camp de Treblinka, face à la mort qui frappe tous les siens et qui le frôle si souvent, Martin sait que sa seul arme est sa vie. A dix-sept ans, il prend tous les risques, connaît les souffrances les plus terribles mais n’abandonne jamais.
Pourquoi j’ai eu envie de le lire : la période de la Seconde Guerre Mondiale m’a toujours fasciné. Pas d’une façon morbide mais plutôt parce que c’est une période très sombre et qui a marqué l’Histoire et façonné notre présent. Les témoignages de cette époque sont pour moi une part de notre passé. 

la_porte_du_cielLa porte du ciel
Auteure : Dominique Fortier.
Résumé : Alors que la Guerre de Sécession fait rage, deux fillettes que tout oppose, deux destins, vont se croiser.
Au cœur de la Louisiane et de ses plantations de coton, deux fillettes grandissent ensemble. Tout les oppose. Eleanor est blanche, fille de médecin ; Eve est mulâtre, fille d’esclave. Elles sont l’ombre l’une de l’autre, soumises à un destin qu’aucune des deux n’a choisi. Dans leur vie, il y aura des murmures, des désirs interdits, des chemins de traverse. Tout près, surtout, il y aura la clameur d’une guerre où des hommes affrontent leurs frères sous deux bannières étoilées.
Plus loin, dans l’Alabama, des femmes passent leur vie à coudre. Elles assemblent des bouts de tissu, Pénélopes modernes qui attendent le retour des maris, des pères, des fils partis combattre. Leurs courtepointes sont à l’image des Etats-Unis : un ensemble de morceaux tenus par un fil – celui de la couture, celui de l’écriture.
Pourquoi j’ai eu envie de le lire : L’esclavage et la Guerre de Sécession connaît de nombreux ouvrages ; mais finalement, assez peu en français. Le combat pour l’égalité et pour la liberté de chacun, contre le racisme, résonne encore aujourd’hui avec le mouvement Black Lives Matter. Et j’ai entendu beaucoup de critiques très positives sur le romand e Dominique Fortier.

l_emprise_du_passeL’emprise du passé.
Auteure : Charlotte Link.
Résumé : Qui pouvait bien en vouloir à Richard Linville, ancien inspecteur de police, retrouvé assassiné dans son domicile de Scalby ? L’enquête piétine et sa fille unique, Kate, 39 ans, détective, comme papa, décide de prendre les choses en main. Quitte à froisser Caleb Hale, à qui le dossier a été confié, et qui compte bien, grâce à lui, redorer son image – il sort tout juste de cure de désintoxication.
Pourquoi j’ai eu envie de le lire : un polar. Un bon vieux polar comme on les aime. Avec une énigme, une enfant à la recherche de réponse. Une intrigue certes classique mais qui a fait ses preuves ! Mary Higgins Clark, Harlan Coben, Micheal Crichton, Agatha Christie … De grands noms du monde du roman noir et du polar qui ont basé plusieurs intrigues sur la recherche de la vérité sur un passé trouble … 

terre_de_sendre_rite_de_lumnessTerre de Sendre – T1 : Le rite de Lumness
Auteur : Matthieu Fichez
Résumé : Que peut-on faire d’une jeune fille qui, sur un coup de tête, vient de ruiner les projets politiques que l’on avait bâtis autour d’elle ? L’envoyer au couvent paraissait une bonne idée…
Avec l’accroissement des troubles aux frontières du monde connu, Sendre va découvrir au gré de ses rencontres que le monde n’est pas aussi manichéen qu’elle le pensait, et que trahisons et alliances peuvent bouleverser la donne, quel que soit le camp dans lequel on se tient.
Pourquoi j’ai eu envie de le lire : La couverture est canon. Le résumé donne envie. Et c’est un roman de fantasy. Parce que oui, j’adore la fantasy. Vous ne le saviez pas ? Et le côté rebelle de l’héroïne m’a plut. Hâte de pouvoir l’acheter ! (Peut-être grâce à mon compte Tipeee qui sait ?)

le_joyau_de_l_annamLe joyeux de l’Annam
Auteure : Patricia Wentworth
Résumé : Quel mystère enveloppe la belle mais sinistre pierre Annam, volée jadis dans un lointain sanctuaire ? Chacun de ses propriétaires a subi un sort malheureux. Lorsque Peter Waring, neveu du voleur d’origine, hérite du bijou, il s’attend à rencontrer sa chance. Mais son réveil est rude et le conduit à un labyrinthe de tromperies et de trahisons, une histoire d’amour fallacieuse et une mort échappée de justesse. Peter croit que le joyau est entre les mains de l’homme qu’il a toutes les raisons de haïr. Un jeu de chat et de souris s’ensuit, chaque homme croyant que l’autre détient ce qu’il désire plus que tout au monde.
Pourquoi j’ai eu envie de le lire : le résumé me rappelle les aventures d’Aldo Morosini, le prince vénitien, antiquaire et amateur d’énigme, personnage inventé par Juliette Benzoni. J’aime les histoires de joyaux, souvent sanglante et sombre, que l’on retrouve dans les livres. Et j’aime la période à laquelle se déroule le livre : les années 20, autrement dit les années folles ! Une période d’optimisme et de légèreté, artistiquement aussi forte que la Renaissance !

le_jeu_richard_laymonLe Jeu
Auteur : Richard Laymon
Résumé : Jane Kerry est bibliothécaire dans une petite bourgade tranquille des Etats-Unis et mène une vie bien rangée.
Jusqu’au jour où elle trouve une enveloppe à son nom, contenant un billet de cinquante dollars et une énigme… qui la mène à une deuxième enveloppe, une deuxième énigme et un billet de cent dollars.
C’est tentant….
Qui est ce mystérieux « Maître du Jeu » qui signe ces énigmes? Qui exige d’elle de plus en plus de courage et d’ingéniosité, et l’entraîne à commettre des actes fous, immoraux… et toujours plus dangereux ?
La voila happée dans un engrenage infernal. Mais c’est un jeu qu’il faut jouer jusqu’au bout.
Pourquoi j’ai eu envie de le lire : cynisme, critique de la course à l’argent et plongée au fond de la bassesse humaine ? Que ne ferait-on pas pour l’argent ? Sacrifier notre temps et notre bonheur ? Déjà fait. Sacrifier notre conscience ? Pourquoi pas. Un postulat qui me plaît mais qui m’effraie aussi : c’est difficile de parler avec justesse d’un sujet aussi sombre sans virer dans le cliché … Mais je suis curieuse.

et_peches_seront_pardonnes_dc_detectiveD.C Detectives – T1 : Et vos pêchés seront pardonnés
Auteure : Nora Roberts
Résumé : Une étudiante est retrouvée assassinée. Puis une autre. Rien de commun entre ces deux femmes, sinon l’arme du crime : une étole de soie blanche qui a servi à les étrangler. Et la « signature » manuscrite du meurtrier : « Ses péchés seront pardonnés ».
Très vite, dans la presse, le tueur psychopathe est surnommé « le Prêtre ».
L’enquête policière piétine…
Au troisième meurtre, Ben Paris et Ed Jackson, chargés de l’enquête, font appel à une psychiatre, Tess Court, pour qu’elle les aide à établir le profil psychologique du tueur. « Le Prêtre », un tueur en série qui met en scène ses crimes avec un soin méticuleux, choisit soigneusement ses victimes : jeunes, belles et blondes. 
Malgré la surveillance policière, les crimes continuent … 
Qui est ce tueur de l’ombre ? Pourquoi ne commet-il pas la moindre faute malgré tous les pièges qui lui sont tendus ?
Le puzzle peu à peu se met en place, au centre duquel se trouve Tess Court elle-même – Tess qui est elle aussi belle, jeune … et blonde …
Pourquoi j’ai eu envie de le lire : Un polar. Sur un tueur en série. Rien que ça. Comme beaucoup de monde, je suis fascinée par les tueurs en série (et Esprits Criminels). J’ai lu beaucoup de livres sur eux, et j’en lirais encore beaucoup, à commencer par celui-ci !

lettre_a_herve_eric_saganLettre à Hervé
Auteur : Eric Sagan
Résumé : Il était une fois un garçon d’une vingtaine d’années. Qui tombe amoureux d’un mec. D’un mec hétéro. Rien de très original. 
Mais ce garçon se met en tête d’écrire une lettre. Dans cette lettre, il va raconter sa vie, son enfance, ses peurs, ses péripéties d’enfant normal, ou presque, péripéties touchantes, souvent drôles, parfois choquantes, toujours humaines. 
Cette lettre il la donne à Hervé. Et il la donnera également plus tard à ses parents, en se rendant compte qu’il n’avait jamais rien écrit de mieux pour expliquer qu’il était différent. Des années passent. Il reçoit alors l’appel d’un inconnu : le psychologue de son père. Il apprend que son père s’était lui aussi servi de cette fameuse lettre, pour parler de son fils sur le divan. Pourquoi ce psy avait-il appelé ? Pour demander l’autorisation de faire lire cette lettre à un autre patient, dont le fils était gay, lui aussi. Pour l’aider à accepter son fils. 
Cette histoire, vraie, et d’autres événements de la vie, allaient finir par convaincre l’auteur de publier cette lettre, sous forme de fiction, en préservant l’authenticité de l’original. 
Pourquoi j’ai eut envie de le lire : C’est un ami, Simon, qui m’en parlé, me vantant les mérites de ce roman. Une lettre, une seule lettre destiné à ce garçon dont le héros est amoureux. L’adolescence, période ô combien compliqué, raconté avec justesse et humanité, avec compréhension et indulgence … L’amour et la difficulté de comprendre, mettre des mots sur ce que l’on est. C’est quelque chose que je connais et qui me parle. Je suis donc curieuse de voir ce que ça donne … Et si vous souhaitez me donner un coup de main pour dénicher TOUS les livres de ma PAL (ils sont nombreux), n’hésitez pas à me soutenir via Tipeee

magie_noireMagie noire
Auteure : Andrew Prentice et Jonahan Weil
Lecture au programme du Pumpkin Autumn Challenge.

Résumé : Londres, 1592. Chaque heure du jour et de la nuit, commerçants et voleurs, courtisans et prédicateurs grouillent dans les quartiers aisés comme dans les coupe-gorge. Quand Jack, pickpocket de son état, plonge la main dans la mauvaise poche au théatre, sa vie d’habile voleur est terminée. L’homme qu’il a dépouillé n’est autre qu’un serviteur de Nicholas Webb, le chef d’un dangereux groupe de puritains reconnaissables à leurs mains tâchées de rouge. Si le Tout-Londres craint cet homme, qui a juré de nettoyer chaque rue de la ville, Jack, lui, le hait pour des raisons très personnelles. De plus, depuis sa rencontre avec Webb, quelque chose s’est détraqué dans sa vue. Jack est assailli par d’étrange visions, parmi lesquelles s’agitent des démons.
Pourquoi j’ai eut envie de le lire : Le résumé donne envie. Vraiment. Une plongé dans le Londres médiéval, des démons et un jeune homme qui se retrouve projeté avec violence dans un monde qui n’est finalement pas le sien. Un univers d’heroic-fantasy ou de medieval fantasy qui me plaît énormément, sans parler de l’aspect quelque peu historique de la chose. 

cannibal_cityTitanic 2.1 Cannibal City
Lecture au programme du Pumpkin Autumn Challenge.

Auteur : Colin Bateman
Résumé : 2020. Une terrifiante épidémie a décimé l’humainité et les rares survivants évoluent dans un monde où règne la peur.
Miraculeusement épargné par la maladie, Jimmy la Chance et son amie Claire voguent à bord du Titanic II, un gigantesque navire de croisière. Leur errance les mène de villes dévastées en campement de fortune.
Ce qui les attend à New York dépasse pourtant de très loin les horreurs qui ont parsemé leur route …
Pourquoi j’ai eut envie de le lire : des zombies, une apocalypse, un navire ressemblant au mythique Titanic … Que demander de plus ? Depuis 28 jours plus tard qui a redonné au genre zombie ses lettres de noblesse, j’ai toujours été fasciné par le genre et les différentes façons de raconter la fin du monde. Ma critique du livre Un blog trop mortel en est la preuve. Comment aurais-je pu résister ?

M_Penombre_lirairie_ouverte_jour_et_nuitM. Pénombre, librairie ouverte jour et nuit
Lecture au programme du Pumpkin Autumn Challenge.
Auteur : Robin Sloan
Résumé : Quand Clay Jannon est embauché dans la librairie de l’étrange M. Pénombre, il découvre un lieu aussi insolite que son propriétaire, et fréquenté par les membres d’un drôle de club de lecture. Ceux-ci débarquent toujours en pleine nuit pour emprunter l’un des très poussiéreux volumes relégués au fond de la boutique. Volumes que M. Pénombre a formellement interdit à son nouvel employé de consulter. Clay finit pourtant par succomber à sa curiosité et découvre que ces livres sont écrit en code. Quelle obscure révélation renferment-ils ? Cédant à l’appel du du mystère, Clay s’attaque à « l’énigme du Fondateur » avec l’aide de son colocataire, de son meilleur ami et de son amoureuse, ingénieure prodige chez Google.
Les quatre amis se lancent alors dans une quête qui les mènera bien au-delà des murs de la petite librairie. De San Francisco à New York, ils se trouveront aux prises avec une société occulte d’érudits légèrement allumés, un codex indéchiffrable, un génial typographe du XVème siècle et, qui sait, le secret de l’immortalité …
Pourquoi j’ai eut envie de le lire : j’ai toujours aimé les histoires aventureuses et les jeunes qui courent derrière des secrets qu’ils/elles n’auraient jamais du découvrir. Sans compter que l’histoire avait ce côté parfait pour mon défi littéraire du moment : le Pumpkin Autumn Challenge.

Laisser un commentaire