Archive | Les vers et l’envers

10 octobre 2017 ~ 0 Commentaire

Mon bien-aimé

Le temps me manque et me blesse Je n’ai d’autre peur que tu me laisse … Tu le sais, il n’est jamais trop tard, Mais ai-je encore l’espoir de te revoir ? Avant que le jour naissant ne prenne possession Du ciel sans autres façons. Tu occupes toutes mes pensées, Je suis épuisée de te rêver. […]

Lire la suite

29 septembre 2017 ~ 1 Commentaire

Perdu(e) …

Je suis multiple, tout et rien. Partout, et nulle part je vogue. Au gré des vents, et des courants, Entre étoiles et galaxies, j’observe. Les limites ne sont plus. Plus de corps, et plus d’esprit. Je me fond dans le tout. Ai-je déjà été créature de chair ? Mais j’entends … Oui, j’entends Des bribes de […]

Lire la suite

13 septembre 2017 ~ 2 Commentaires

Les cinq obliations

Pour la petite anecdote : je suis dans la cuisine avec ma mère, parlant des mérites des fruits : bons pour la santé, peu caloriques, calent pour la journée aussi bien qu’un paquet de BN, pardon de gâteaux. Et me voici, m’emparant soudain de mon cahier de brouillon (ah, mon fidèle compagnon !) et griffonnant en […]

Lire la suite

02 septembre 2017 ~ 1 Commentaire

Attente au crépuscule

Le ciel se couvre, Tâche d’encre sur une feuille pâle. À l’horizon le rose devient or Pour se fondre dans le bleu roi Envahit par l’obscurité. Je suis seule et j’attends. Le macadam à mes côtés Chante à plusieurs voix. Et les lumières vivent passent Et repassent. Je suis seule et j’attends. L’obscurité s’étend sur […]

Lire la suite

30 août 2017 ~ 0 Commentaire

Boulimie

J’ai cette faim qui me donne mal au ventre Et creuse mon impatience. Je n’y peux rien Je suis une gloutonne, une boulimique. A toute heure et peu importe où, je dévore. J’en veux encore ! Mon addiction. Inutile de lutter, encore moins de l’imaginer Je sais que je vais craquer. Sur ma gourmandise, ma faiblesse […]

Lire la suite

16 août 2017 ~ 0 Commentaire

Dame sombre, garde-toi !

Dame au sombre manteau, Soulève donc ton capuchon ! Personne ne t’attendait. Nul n’aurait pu savoir qu’il désirait Ton froid baiser, le dernier Qu’on puisse espérer. Dame au sombre manteau. Dame Mort, parée de bien étranges atours. Te voilà, bois le dernier souffle D’un homme à bout de souffle. Il a choisit son heure. Laissant […]

Lire la suite