07 septembre 2017 ~ 0 Commentaire

Un cadavre dans la bibliothèque – Agatha Christie

un_cadavre_dans_la_bibliothèque« La voix de Mrs. Bantry lui parvint, haletante, de l’autre bout du fil :
- Il est arrivé quelque chose de terrible. (…) Nous venons de trouver un cadavre dans la bibliothèque.

L’espace d’un instant, Miss Marple crut que son amie avait perdu la raison :
- Vous avez trouvé un quoi ? »

Publication originale en 1941.
Édition ci-contre : Hachette Jeunesse, coll. Le Livre de Poche.
Genre : roman policier, jeunesse
Thèmes abordés : mort, héritage, enquête, amitié, détective amateur, mystère

Résumé : Le colonel Bentry est contrarié : une jeune femme, vêtue d’une toilette tape-à-l’oeil, a été retrouvée étranglée dans sa bibliothèque ! Cruelle énigme pour la police. Heureusement, le manoir des Bentry est situé non loin du village de Miss Marple. Cette sympathique vieille dame pleine de bon sens permettra-t-elle, une fois de plus, de dénouer cette sombre affaire ?

•••••••••••••••••••••••••••

L’auteure : née en 1890, Agatha Christie commença à écrire dès le début du XXème siècle. Sa soeur comme sa mère l’encouragent fortement à écrire. La mystérieuse affaire de Styles, premier roman mettant en scène Hercule Poirot, est né suite à un pari avec sa soeur pendant la Première Guerre Mondiale, alors qu’elle était engagée en tant qu’infirmière volontaire. Elle obtint son diplôme de pharmacienne en 1917, ce qui lui offrit des connaissances en poison dont elle se servit dans ses romans. Mariée, divorcée, remariée, Agatha Christie fut reconnue de son vivant comme une formidable femme de lettres, une écrivaine de talent. Elle s’éteignit en janvier 1976, succédant de peu à ses héros : Hercule Poirot quitte la scène vit son héros disparaître en 1975, tout comme Miss Marple qui résolut sa Dernière Énigme en 1976 (titre posthume).

•••••••••••••••••••••••••••

Mon avis : J’en avais déjà parlé lors de ma chronique sur Dix Petits Nègres, j’adore Agatha Christie. Son talent pour les énigmes, sa capacité à dessiner des huis-clos, ses héros dont l’avantage est l’observation et l’intelligence face aux crimes parfois les plus odieux … Du grand art.
Un cadavre dans la bibliothèque est classé comme un roman jeunesse : il est moins dur que les romans qui mettent en scène Hercule Poirot et le côté Mamie Gâteau de Miss Marple est aussi amusant qu’addictif. L’intrigue est complexe : les rebondissements sont pour le moins inattendus et très efficace, offrant à certains moments un nouveau souffle à l’intrigue. 
Les personnages sont révélateurs : M. Jefferson, le vieil homme, avec finalement un côté assez paternel, Melchett, le colonel au ton rude, Flem l’arrogant inspecteur … Le personnage le plus antipathique est finalement Mme Bentry, qui prend le meurtre à la légère, une attitude qui gêne jusqu’à son amie Jane Marple … 
Cela n’empêche pas le livre d’être très divertissant, agréable à lire et efficace. Un plaisir !
Note : 13/20

Laisser un commentaire