22 juillet 2017 ~ 1 Commentaire

Le couple d’à côté – Shari Lapena

le_couple_da_cote_Lapena

« Marco est juste à côté d’elle, hagard. Leurs regards se croisent.
- Pardon, dit-il tout bas. Je m’en veux. C’est ma faute.
Elle le voit bien, qu’il s’en veut. Cela ne change rien : elle lève une main et fracasse son reflet. Le miroir se brise, et elle éclate en sanglot. Il tente de la prendre dans ses bras, mais elle le repousse et descend en courant. Sa main blessée laisse une traînée sanglante sur la rampe. »

Publication en 2017.
Éd. France Loisirs.
Genre : roman, policier
Thèmes abordés : secret, famille, huis-clos, enquête

Résumé : La baby-sitter leur a fait faux-bond, et alors ?
Invités à dîner chez leur voisin, Anne et Marco décident de ne pas renoncer à leur soirée. Cora, leur bébé de six mois, dort à poings fermés et ils ne sont qu’à quelques mètres. Que peut-il arriver ? Toutes les demi-heures, l’un ou l’autre va vérifier que tout va bien. Pourtant quand à une heure déjà avancée, le couple regagne son domicile, c’est un berceau vide qui les attend.
Désespérés mais aussi dépassés, les jeunes parents attirent les soupçons de la police : Anne en dépression depuis son accouchement, Marco au bord de la ruine … les victimes ont soudain des allures de coupables. Dans cette sombre histoire, chacun semble dissimuler derrière une image lisse et parfaite, de terribles secrets.
L’heure de la révélation a sonné.

•••••••••••••••••••••••••••

L’auteure : Shari Lapena a travaillé en tant qu’avocate et professeure d’anglais avant de se lancer dans l’écriture. Le couple d’à côté est son premier roman.
Retrouvez Shari Lapena sur son site ici (site en anglais).

•••••••••••••••••••••••••••

Mon avis : Le couple d’à côté … Qu’en dire ?
Ce roman a un énorme problème, ce problème s’appelle Les Apparences, de Gillian Flynn. Je m’explique.
Le roman de Gillian Flynn comme celui de Shari Lapena traitent tous deux d’une affaire criminelle frappant une famille aux apparences normales, une famille lambda. Un huis-clos familial dans lequel le rythme est géré avec maladresse pour ce roman.
L’accent est mis sur la douleur d’Anne et le sentiment d’inconfort de Mark, notamment par-rapport à ses beau-parents. Mais je ne sais pas … J’avais un sentiment de non-abouti. De superficialité. Et s’il est intéressant de mettre en avant l’enquête policière, les passages de l’inspecteur Rasbach viennent casser le rythme du roman, pour autant bien ficelé.
L’intrigue se veut pleine de surprises et joue le jeu, dispensant des indices savamment dissimulés. Le jeu avec le lecteur est enclenché, qui devinera le premier ? La réponse, aussi surprenante qu’elle soit, est également formidablement intelligente. Le personnage en question aurait d’ailleurs mérité un développement encore plus intéressant. 

On devine, au travers de la description de Mark, des impressions de l’inspecteur, que le coupable est un pervers narcissique. Anne, bien qu’elle soit très proche de ses parents, échappe à son contrôle. Organiser le rapt de l’enfant est un moyen d’éloigner Mark et de conserver sur sa famille un contrôle total. Seulement, tout cela n’est que suggéré ; on parle beaucoup des pervers narcissiques ces dernières années (cf l’article de Madmoizelle ici) et je pense qu’explorer, au travers des failles d’une famille bien sous tout rapport, la pathologie du pervers narcissique aurait été incroyablement fascinant.
Mais l’écriture de ce roman aurait mérité plus de travail. Pour moi, Le couple d’à côté n’est pas suffisamment abouti. 
En outre, ce roman pâtit du travail formidablement cynique de Gillian Flynn, qui se situe dans la même veine : chacun abordant les choses différemment certes mais traitant de sujets semblables (ce qui est vrai jusqu’à l’identité du coupable du rapt de l’enfant). Il est clair que le roman de Shari Lapena aurait mérité un travail plus fourni, pour une plus grande finesse et des personnages plus en profondeur.
Les Apparences représentent donc une sérieuse concurrence et un motif de comparaison ; pour autant, le roman réussit le tour de force d’avoir sa propre identité malgré ses défauts, ce qui a le mérite d’être souligné. 

Une réponse à “Le couple d’à côté – Shari Lapena”

  1. Super article!

    Dernière publication sur Pas de nouvelles bonnes nouvelles : Une secrétaire en péril (Episode 40: Autour du monde)


Répondre à jaclyn