08 juillet 2017 ~ 0 Commentaire

Imaginaire

Un poème que j’ai voulu plus inquiétant, d’une certaine façon et plus dur que d’autres que j’ai pu écrire. Car espérer pour être déçu(e) est le plus cruel des abandons.

Il n’existe sur cette Terre
Aucun endroit 
Où tu aurais pu m’échapper.
Et si j’en connais la nature,
J’avoue ne pas comprendre,
Pourquoi, mon amour, pourquoi
À ce point me dissimuler ton cœur ?
Cruel, si cruel secret !
N’ai-je pourtant rêvé 
Tout ce qui s’est joué 
Entre nous ?
Je te veux, à moi, seule, mon amour.
Ne pourrais-tu, à mon instar,
Crier à la face du monde
Notre histoire si vivante ?
Cruauté, quand tu nous tiens !
Ne fais pas semblant, je t’en prie …
Ne me reconnais-tu pas, mon tendre
Mon aimé, si doux à mon âme,
Ne me reconnais-tu …

© Chlo Plume

Laisser un commentaire