06 janvier 2017 ~ 0 Commentaire

Entre chien et loup – Malorie Blackman

entre_chien_et_loup

« N’oublie pas une chose, Callum, quand tu flottes dans une bulle, la bulle finit toujours par éclater. Et plus la bulle t’a emmené haut, plus la chute est douloureuse. »

Publication originale en 2001.
(Ci-contre)
Édité en 2005 aux Éditions Milan.
Genre : fiction, roman jeunesse

Résumé : Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé. Un monde où les communautés s’affrontent à coup de lois racistes et de bombes. C’est un monde où Callum et Sephy n’ont pas le droit de s’aimer. Car elle est noire et fille de ministre. Et lui blanc et fils d’un rebelle clandestin … 

Thèmes abordés : amour, vengeance, racisme, classe social, cruauté

•••••••••••••••••••••••••••

L’auteure : Malorie Blackman est née en 1962, à Londres. Programmeuse informatique, elle publie son premier ouvrage en 1990 : Not So Stupid, recueil de nouvelles de science-fiction et d’horreur destiné aux adolescents. Depuis, c’est plus de 50 ouvrages, ainsi des scripts pour la télévision, qu’elle a publié ; dont sa célèbre quadralogie ici présente.

•••••••••••••••••••••••••••

Mon avis : C’est avec une forme de poésie douloureuse que l’auteure livre l’histoire de nos deux jeunes héros, en proie à une société qu’ils aimeraient tous les deux changer. Amants maudits, Sephy et Callum ne cessent de braver les interdits ; mais face à une société ancrée dans la division selon la couleur de peau, qui n’est pas sans rappeler les heures sombres de l’Appartheid (et les références, bien que subtiles, sont évidentes), leur amour devient un fétu de paille. Entre pression et division sociale, comment résister ?
C’est le portrait d’une société anonyme mais bien réelle que dresse Malorie Blackman. Pas de pays, pas de ville, pas de date. Juste le quotidien, cruel, d’un enfant blanc qui se sent abandonné. Un enfant qui n’a pas demandé à se faire haïr ; qui ne comprend pas mais subit. Et c’est le quotidien d’une enfant noire. Une enfant venue d’une famille riche et puissante, une adolescente rebelle qui, naïvement, pense pouvoir changer le monde. Autant par conviction que par amour, elle se dresse contre les codes de sa famille, de sa classe sociale, de sa couleur. Mais à quel prix ?
À la fois tragique, sublime, cruel, triste.
Un roman intense où chaque personnage a sa place.

Littérairement vôtre. Chlo Plume.

Laisser un commentaire